Sophie

11 mars 2020

Pas de commentaire

Cérémonie d’inauguration à Rosanampatty

Fin février, le village de Rosanampatty a célébré l’ouverture de ses toilettes communautaires !

Lecteurs de Kynarou, laissez vous bercer par les émotions de ce récit, narrant l’inauguration  d’un sanitaire Kynarou dans un village de l’Inde du Sud.

Une musique tamoule accompagne les battements de vos cœurs et les préparatifs de la cérémonie, les villageois se retrouvent pour échanger sur leurs quotidiens sous des drapeaux festifs flottant à travers la brise. Tout le monde s’impatiente de l’arrivée du Panchâyat le maire du village pour célébrer les nouvelles toilettes communautaires.

A pas de velours, une silhouette vêtue de blanc s’invite à la foule, le panchâyat par sa simple présence estompe les conversations, pour laisser place à la cérémonie orchestré par les doyennes du village.
Maçons et porteur de projet forment un demi-cercle, ils se tiennent  face aux femmes qui couvrent leur visage d’un bindi, symbole de respect et de protection.

Par la suite, les participants du projet restent silencieux devant le panchâyat. Il couvre d’un sari les épaules de chacun, La foule applaudit à un rythme effréné pour chaque geste du panchâyat, un climat de respect glace le sang de chacun.

Tel un seul homme les habitants se lèvent pour se regrouper autour du ruban de soie. Le panchâyat saisit le ciseau et le manipule avec agilité sous les yeux avertis des villageois, aucun bruit ne se fait entendre, seule la coupe du tissu. Le ruban cède et les sourires, s’emparent de la foule.

Les femmes et les enfants se précipitent dans les blocs sanitaires pour admirer le travail de l’équipe. Ce ne sont pas simplement ces toilettes, qui procurent la joie aux habitants, mais un nouvel élan d’espoir pour le village tout entier

Les sanitaires améliorent implicitement l’assiduité à l’école, ils réduisent également la transmission des maladies hydriques et ils procurent une protection non négligeable aux femmes contre les morsures des bêtes et les violences des hommes.

Avant de remercier les donateurs et d’écouter les discours orateurs de Radja et du Panchâyat, Les esprits s’apaisent et chacun retrouve son calme, ils invitent tous deux à utiliser et entretenir cette infrastructure avec le plus grand soin possible.

Des petites collations sucrées sont partagées avec les habitants afin de les remercier pour leur présence, les papiers scintillants des bonbons sucrées s’envolent tel des confettis, un spectacle magnifique soulignant le début d’un nouveau projet à accompagner.

Les photos encrent dans le temps ces souvenirs mémorables que chacun d’entre nous partage.

« Il existe des sentiments qui échappent au langage, des émotions qu’une phrase ne peut traduire sans les vider de leur sens » A. Molas

Soutenez nos projets grâce à la boutique en ligne ou une donation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *