Femme, pompe, Projet Kynarou santé