Objectifs de l’association

L’association – loi 1901 Kynarou est une association de développement, favorisant l’accès à l’eau potable, à l’assainissement et à l’hygiène des populations défavorisées du sud de l’Inde (État du Tamil Nadu et de Pondichéry)

Elle tire son nom du mot tamoul «puits» et a été créée en mai 2004.
L’association est composée d’un bureau en France et d’un bureau en Inde.

En France, une salariée et dix bénévoles travaillent au sein de l’association, qui est présente dans toute la France, avec son siège social à Paris et ses antennes en Région Pays de la Loire, en Région Centre et dans l’Hérault.

En Inde, l’équipe est composée de dix salariés locaux et un Volontaire Solidarité Internationale (VSI). Nos bureaux sont basés à Pondichéry et à Theni.

Souhaitant développer la gouvernance locale de l’association, une structure de droit indien a été créée en mars 2014, sœur jumelle de Kynarou France. C’est l’association Kynarou India Trust (KIT), qui est dirigée par notre directeur Radja Mourty.

Nous organisons régulièrement des soirées et des évènements culturels en France pour sensibiliser sur nos actions en Inde.

Depuis Novembre 2007, l’association Kynarou est reconnue d’intérêt général. Les dons sont donc défiscalisables à hauteur de 66%. Pour tout don, nous vous envoyons un reçu de dons, que vous devez joindre à votre déclaration de revenus.

L’association – loi 1901 Kynarou est une association de développement, favorisant l’accès à l’eau potable, à l’assainissement et à l’hygiène des populations défavorisées du sud de l’Inde (État du Tamil Nadu et de Pondichéry)

Elle tire son nom du mot tamoul «puits» et a été créée en mai 2004.
L’association est composée d’un bureau en France et d’un bureau en Inde.

En France, une salariée et dix bénévoles travaillent au sein de l’association, qui est présente dans toute la France, avec son siège social à Paris et ses antennes en Région Pays de la Loire, en Région Centre et dans l’Hérault.

En Inde, l’équipe est composée de dix salariés locaux et un Volontaire Solidarité Internationale (VSI). Nos bureaux sont basés à Pondichéry et à Theni.

Souhaitant développer la gouvernance locale de l’association, une structure de droit indien a été créée en mars 2014, sœur jumelle de Kynarou France. C’est l’association Kynarou India Trust (KIT), qui est dirigée par notre directeur Radja Mourty.

Nous organisons régulièrement des soirées et des évènements culturels en France pour sensibiliser sur nos actions en Inde.

Depuis Novembre 2007, l’association Kynarou est reconnue d’intérêt général. Les dons sont donc défiscalisables à hauteur de 66%. Pour tout don, nous vous envoyons un reçu de dons, que vous devez joindre à votre déclaration de revenus.

Naissance de l’association

Kynarou a été créée à la suite d’une première mission humanitaire, où nous avons travaillé avec les populations intouchables qui souffraient du manque d’eau et d’hygiène, dû à la persistance du système de castes.

Notre principale mission est la conception et la mise en place de projets d’aide au développement, notamment par la mise en place d’accès durables à l’eau potable, à l’hygiène et à la santé dans les villages défavorisés du sud de l’Inde.

Parallèlement, la demande des populations et des partenaires locaux (ONG, SHG, travailleurs sociaux, paroisse, panchayats (=chefs de villages)) de les assister à la mise en place d’aménagement de réseaux d’alimentation en eau potable et de structures sanitaires ont fortement motivé notre action.
Il fallait donc répondre à cette demande de manière urgente et efficace.

L’Initiative Eau et Développement regroupe les projets menés depuis 2008. Son but est la standardisation des réseaux d’alimentation en eau potable et des structures sanitaires dans des zones défavorisées du sud de l’Inde pour l’amélioration des conditions de vie, d’hygiène et de santé des populations. En effet, les vecteurs « santé et hygiène » peuvent considérablement être améliorés grâce à une eau de qualité et des installations hydrauliques et sanitaires adaptées.

Pourquoi l’eau

Dans le contexte délicat de la société indienne, où se mêlent pauvreté, intouchabilité, problèmes sanitaires et alimentaires, le manque d’eau est souvent très présent en zone rurale et défavorisée. L’eau, si sacrée pour les hindous, a longtemps été interdite aux populations intouchables qui étaient accusés de la salir et la rendre impure, en la touchant.

Dans de nombreux villages du sud de l’Inde, l’accès à une eau de qualité, en quantité suffisante, est loin d’être une réalité :
20% de la population n’a pas d’accès à une eau potable sûre,
60% de la population intouchable n’a pas l’eau nécessaire à l’hygiène de base,
et 80% n’a pas l’électricité.
7% seulement ont accès à une eau potable saine, à l’électricité, à des toilettes.

Dans le contexte délicat de la société indienne, où se mêlent pauvreté, intouchabilité, problèmes sanitaires et alimentaires, le manque d’eau est souvent très présent en zone rurale et défavorisée. L’eau, si sacrée pour les hindous, a longtemps été interdite aux populations intouchables qui étaient accusés de la salir et la rendre impure, en la touchant.

Dans de nombreux villages du sud de l’Inde, l’accès à une eau de qualité, en quantité suffisante, est loin d’être une réalité :
20% de la population n’a pas d’accès à une eau potable sûre,
60% de la population intouchable n’a pas l’eau nécessaire à l’hygiène de base,
et 80% n’a pas l’électricité.
7% seulement ont accès à une eau potable saine, à l’électricité, à des toilettes.

Les principes d’action

Améliorer

l’accès à l’eau et à l’assainissement par la standardisation des structures hydrauliques et sanitaires dans les villages

Favoriser

l’autogestion des populations par la création de comités de gestion de l’eau au sein de chaque village

Sensibiliser

aux bonnes pratiques d’hygiène et de gestion de l’eau

La philosophie de l’action

Les projets de l’association Kynarou s’inscrivent dans une logique précise qui nous paraît indispensable à la viabilité et la pérennisation de nos actions.
Ainsi, nous accordons une attention toute particulière à réaliser nos projets avec la plus grande objectivité possible. Nous nous devons de prendre en considération dans notre réflexion et nos actions le système inégalitaire de caste indien ; néanmoins, notre objectif premier demeure un accès à l’eau potable pour tous sans distinction de caste et de religion.
Nous souhaitons après chaque projet que les populations locales soient autonomes et puissent assurer la gestion des ouvrages mis en place. L’identification du village et de la motivation de ses habitants est donc très importante pour la viabilité du projet.

Les projets de l’association Kynarou s’inscrivent dans une logique précise qui nous paraît indispensable à la viabilité et la pérennisation de nos actions.
Ainsi, nous accordons une attention toute particulière à réaliser nos projets avec la plus grande objectivité possible. Nous nous devons de prendre en considération dans notre réflexion et nos actions le système inégalitaire de caste indien ; néanmoins, notre objectif premier demeure un accès à l’eau potable pour tous sans distinction de caste et de religion.
Nous souhaitons après chaque projet que les populations locales soient autonomes et puissent assurer la gestion des ouvrages mis en place. L’identification du village et de la motivation de ses habitants est donc très importante pour la viabilité du projet.

Nous ne choisissons pas les villages en fonction de leurs castes. En effet, beaucoup de villages sont composés de communautés de différentes castes qui refusent le partage de l’eau.
Pour des raisons éthiques et car notre projet est un projet de développement durable, nous préférons travailler dans des villages partageant l’eau et dont les rivalités inter castes sont les plus réduites possibles, afin de ne pas être responsables des conflits potentiellement créés via notre projet. Les villages que nous aidons ne sont pas forcément intouchables. Mais la plupart des villages qui manquent d’eau sont intouchables, à fortiori, les populations que l’on cible sont intouchables.

La méthode Kynarou

R

Planification des actions de développement dans le domaine de l’eau en collaboration avec les populations et les partenaires locaux.

R

Création de comités de gestion de l’eau pour assurer le bon fonctionnement des ouvrages hydrauliques.

R

Soutien et formation de Self Help Groups afin d’assurer l’autogestion des populations face aux nouvelles structures hydrauliques.

R

Éducation des enfants et sensibilisation des populations à la gestion de l’eau et à l’hygiène élémentaire.

R

Construction de réseaux d’alimentation en eau, de structures d’assainissement et de purification, et de sanitaires communautaires.

R

Renforcement des partenariats avec les structures locales.

L’équipe Kynarou

Équipe française

Président

Antoine Soive

Trésorier

Olivier Lehideux

Directrice

Sophie Lehideux

Vice-président

Brice Katakawa

Expert technique

Thomas David

Technique

Louise Barthod
Rémi Luthereau

Inde

Mickaël Bruckhert
Marie Eliçagaray

RH

Julien Soive
Émilie Gaussens

Communication

Bassimat Papa
Bénévoles

Région Centre

Frédéric Frenard

Région Pays de la Loire

Dominique et Annie Soive

Région Occitanie

Sophie Lehideux

Équipe en Inde

Président & Éducateur Eau et Hygiène

Ali Liakath

Directeur, Responsable de programme

Radja Mourty

Coordinateur de zone

Neelakandan V.

Ingénieur civil & coordinateur construction

Riyasudeen J.

Coordinatrices sociales

Meena R.
Dhivadarsini N.

Coordinateur technique volontaire français (VSI)

Anand Nawle

Assistante comptable

Vaidhegi

Recherche de fonds

M. Rajendran

Les statuts de l’association

Icône pdf
Statuts Kynarou

Nos rapports d’activités

Icône pdf
Rapport d’activités 2011

Icône pdf
Rapport d’activités 2013

Icône pdf
Rapport d’activités 2014

Icône pdf
Rapport d’activités 2015